Challenge École x Start'up

Challenge École x Start'up

Published on Oct 03, 2019 by Baptiste Cordier

post-thumb

Pendant ma formation de « Chef de Projet en Conception de Système d’Information », j’ai participé au U CODE FASTER CHALLENGE. Pendant 2 semaines nous étions en immersion dans une start’up incubée chez Normandie Incubation : Conscience Robotics.

Conscience Robotics est une start’up qui propose un système clé-en-main s’installant facilement sur tout type de robot : humanoïdes, volants ou à roues. Ce système intègre une Intelligence Artificielle unique permettant aux robots d’être autonomes et d’utiliser automatiquement tout le potentiel de leurs capacités physiques. Le robot développe et améliore continuellement ses propres solutions : se déplacer, activer un interrupteur, ouvrir une porte, fermer une fenêtre, apporter un objet… Toute nouvelle solution trouvée par un robot est alors partagée avec tous les robots du même type. Les compétences disponibles, aussi appelées « Intelligences », sont accessibles à travers le Conscience Store. Ainsi, il appartient à chaque utilisateur d’apprendre à son robot les connaissances désirées selon les besoins.

L’objectif de ces 2 semaines « hackathon » était de prouver la puissance de la Distant Reality (DR) en utilisant le système de Conscience Robotics et son IA. En d’autres mots, pouvoir utiliser un casque VR et ses manettes pour contrôler à distance un robot humanoïde nommé ENKI.

Notre robot ENKI Dans une équipe de 5 profils différents, développeurs front, développeurs back-end ou devops, nous avons donc pris en main le casque de réalité virtuel de Facebook : l’Occulus Rift S.

La première étape a été de définir les « users stories », nous voulions :

Le retour image du robot sur le casque VR Afficher les valeurs XYZ dans l’espace et les rotations PYR (Pitch, Yaw et Roll) sur le retour image Transmettre les rotations du casque à ENKI pour qu’il les reproduise Transmettre les rotations et déplacements des manettes à ENKI pour qu’il les reproduise en utilisant son IA embarquée. Créer une connaissance sur l’application IOS Conscience qui permettrait de piloter et d’avoir aussi un retour data sur l’application. Pour cela il nous fallait un environnement de développement (IDE) adapté à ce projet avec une contrainte : utiliser du C++ pour avoir un codage bas niveau pour plus de performance. Après un benchmark nous avons opté pour Unreal Engine. Un gros challenge car aucun de nous ne connaissait cet IDE, et peu avaient codé en C++.

S’en est suivi une répartition des rôles et nous avons commencé à attaquer les sujet.

Au cours de ces 2 semaines, nous avons eu plusieurs points bloquants. Tout d’abord, le tri des paquets envoyés en UDP par ENKI. Il faut savoir que le flux vidéo était envoyé en 3 paquets de 2048 bits, il nous fallait assembler ces 3 paquets et surtout trouver le code qui annonçait le début et la fin de l’envoi d’une image. La prise en main d’Unreal Engine fut aussi compliquée en raison de la faible communauté et documentation de cet IDE. Mais force d’acharnement et de recherches nous avons réussi à obtenir des résultats.

À la fin de nos 2 semaines, il fallait présenter notre réalisation et être jugé par un jury d’experts. Nous étions mis en compétition avec d’autres groupes de notre formation qui avaient eux aussi une intégration dans une start’up incubée par Normandie Incubation. Nous avons donc conçu une présentation professionnelle avec une démonstration en direct qui fût un peu laborieuse à cause de la faible puissance du réseau. Nous avons terminé 2ème à ce challenge qui restera une vraie expérience pour ma part avec une intégration en start’up, avec cet embryon d’entreprise qui possède des personnalités dévouées et motivées parfois rêveuses mais ce qui leur permet de voir les choses en grand et d’aller plus loin dans leur entreprise.

Une expérience inoubliable et condensée en 2 semaines que je recommande à tout étudiant, ça fait grandir surtout si l’intégration est totale.